Gestion de projets avec le mind mapping, le concept mapping et le storymapping

dimanche 20 mars 2011 par Pierre Mongin

Comment gérer un projet, facilement et à plusieurs, du simple déménagement de votre appartement à la réorganisation complète d’une société ? Organisez vos projets avec le mind mapping (Dunod, 2011)vous offre des solutions. Avec des crayons de couleur ou mieux, des logiciels, dessinez et organisez vos projets, afin de visualiser toutes les tâches à accomplir. Pour vous faciliter la tâche, l’ouvrage comporte un cahier couleur d’exemples concrets et réussis : réorganisation de services, plans communaux de sauvegarde… Un dixième chapitre concernant les logiciels, mis à jour régulièrement, est accessible en ligne sur Dunod.com .

  • Quelle différence y a-t-il entre mind mapping, cartes conceptuelles, cartes panoramiques et diagramme ? Certaines sont-elles plus adaptées que d’autres selon les types de projet ?

Leur point commun est la représentation visuelle de connexions, de relations entre différents éléments, invisibles sans cela. Il est possible de dire que ces trois formes de représentations permettent de rendre visibles des coalitions particulières d’idées.

Il y a une progression logique qui part du mind mapping (processus), au concept mapping (procédures, diagrammes) et au storymapping (cartes panoramiques). Le mind mapping a plutôt la forme d’une cellule du cerveau avec un centre et des neurones ; le concept mapping, quant à lui a plusieurs noyaux et se rapproche encore plus du mode d’organisation des 100 milliards de neurones de notre cerveau qui ont la possibilité de se connecter entre eux jusqu’à 10 000 fois. Les cartes panoramiques sont plutôt une projection d’une vision élaborée collectivement et servent de support de l’imagination de l’état futur d’un projet.

Selon l’étape du projet, l’un ou l’autre seront utilisés : le mind mapping, au début pour le brainstorming, puis les cartes panoramiques, pour synthétiser la vision partagée du projet entre les différents acteurs, plus tard enfin, les cartes conceptuelles, pour écrire, par exemple, les procédures, une fois que le projet deviendra routine.


Accueil | Contact | Plan du site | Mentions légales | Statistiques du site | Visiteurs : 1149 / 734594

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Manager  Suivre la vie du site Gestion de projets   ?

Creative Commons License